Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 22:46

Une petite randonnée pédestre.


Une autre façon de visiter Mindelo, mais aussi de s'oxygéner l'organisme et pour cela, rien ne vaut une grimpette à 400 mètres d'altitude, tout ça à 5 mn de chez moi, une expérience unique que je vous recommande vivement.























Les gars je suis désolé il faut qu'on rentre j'ai oublié les lampes torches, il commence à faire sombre et il faut commencer à descendre.



A bientot ...


 

Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 12:45


Mindélo telle que vous ne l'avez jamais vues, photos prisent à "Monte de São João".
Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 21:54
Ribeira de Juliao après la pluie.

Après une bonne pluie, le résultat se fait voir, jugez en par vous même.








Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 20:18
  Puisque les travaux ne se faisant que durant mes voyages aux Iles du Cap-Vert, 2 fois par ans, c'est á dire chaque début de semestre (S'il plaît á Dieu). Je profite de cette pause pour continuer la série " Découverte ", avec cette fois ci l'île de Santiago, après quelques informations sur l'île, vous verrez des photos en majorité hors de la capitale, Tarrafal, Assomada et Cidade Velha.



   Santiago est l'île la plus étendue de l'archipel avec 991 km² de superficie. Elle est aussi la plus anciennement peuplée (à partir de 1460). Les Portugais y ont instauré deux capitaineries, et progressivement sont apparues des villes de plus ou moins grande dimension : Ribeira Grande / Cidade Velha, première capitale de l'archipel qui a acquit le statut de ville en 1533, Praia  : capitale actuelle, Assomada, Tarrafal, Pedra Badejo, Calheta São Miguel, São Domingos. 

    Dans les premiers temps, lîle s'est développée grâce au commerce de l'esclavage. Elle a servi comme escale de ravitaillement sur les routes maritimes qui mènent aux Amériques, au sud du continent Africain et en Asie. On y trouve encore la plus importante population originaire d'Afrique subsaharienne, même si le phénomène de métissage est très répandu.

   Les influences multiples ont favorisé l'émergence d'une identité culturelle : "le badiu". Les traditions à base rurales sont encore très fortement implantées, surtout à l'intérieur de l'île. L'artisanat et la culture orale (créole badiu), les pratiques religieuses (tabanka) et festives (funana, finação) sont l'expression vivante de cette culture de plus en plus valorisée.


Praia

   Praia est la capitale du pays et compte aujourd?hui près de 70.000 habitants. On l'appelait autrefois Praia Santa Maria. La ville a été construite sur un plateau basaltique surplombant toute la baie. L'architecture des maisons du " plateau ", les pavées, les jardins, ses vestiges, le fort et son canon pointé vers la mer sont autant d'héritages laissés par l'impérialisme portugais.


Assomada

   Assomada est la deuxième ville de l'île par sa taille. La ville s'est beaucoup développée avec le soutien massif des émigrés capverdiens. Aujourd'hui cette localité est dotée d'infrastructures digne dune petite ville Européenne. Ne disposant pas de port de pêche, elle s?est diversifiée dans le commerce des biens et services.


Tarrafal

   Situé à environ 70 km de la capitale PRAIA, Tarrafal dispose d'une plage de sable blanc bordée de cocotiers et d'un port de pêche. Tarrafal, c'est aussi un ancien lieu de détention portugais où étaient enfermés des prisonniers de droit commun et des prisonniers politiques portugais et capverdiens.


Pedra Badejo

   C'est la troisième ville de l'île, Pedra Badejo est une ville qui vit au rythme du commerce. Principal port de pêche, on peut joindre par bateau l'île voisine de Maio.


Calheta São Miguel

   Petite ville à mi chemin entre Praia et Tarrafal, Calheta possède une petite plage peu fréquentée. On peut y acheter du poisson frais et faire quelques provisions dans les nombreux " loja ".


Pico de Antonia

   Sommet le plus haut de l'île (1394 m) offrant une vue panoramique de l'île quasi parfaite par temps clair.



Ribeira da Barca

   Village de pêcheurs, possède une grotte " Aguas Belas " accessible par bateau uniquement et débouchant sur une petite plage.

(Source www.capdiscovery.com)






(Photos Alain Monteiro)

Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 10:11

Dans la série "Découverte", après l'Île de São Vicente et Santo Antão, je vous donne un aperçu de l'Île de Boa Vista

 

Boavista est une île plane de 620 Km2, c'est la troisième île de l'archipel en superficie. Découverte le 3 mai 1480, après les îles de Maio, Santiago et Fogo, elle est d'abord appelée São Cristôvâo.

 Dépendante de l'une des capitaineries établie à Santiago, l'occupation de l'île n'a commencé qu'en 1497 après sa concession au capitaine Rodrigo Afonso pour l'élevage de bétail. Le peuplement de l'île a commencé à partir de 1620 avec la naissance du vieux village " Povoação Velha " et de l'extraction et de l'exploitation su sel par des anglais vers l'Europe.

 L'île a longtemps prospéré en développant d'autres activités artisanales telles que la fabrication des céramiques, de pagnes, et de poteries.

 Boavista s'est distinguée en attirant de nombreux aristocrates qui utilisaient la main d'oeuvres locales d'esclaves pour leur plus grande noblesse, mêlée d'arrogance et d'orgueil. Son succès attira de nombreux pirates qui ne manquèrent pas de piller l'île à deux reprises(1815 et 1817). Le fort Duque de Bragança sur l'îlot de Sal Rei témoigne de la ténacité de ses habitants face aux envahisseurs et aux pillards des mers.

 En 1843, l'île devint le siège de la commission luso - britannique pour l'abolition de l'esclavage. Boavista est par ailleurs le berceau de la " morna ", principale expression musicale du Cap Vert.

Sal Rei
La localité de Sal Rei est le centre administratif de l'île de Boavista. Autrefois appelée Porto Inglês (en 1800), elle doit son nom d'aujourd'hui à l'exploitation du sel des marées salants qui a fait vivre bon nombre de ses habitants et ce jusqu'au début du XX ème Siècle. Sal Rei est une ville de pêcheurs qui a conservé son charme du passé ; témoin ses anciennes maisons d'architecture post coloniale, son fort Duque de Bragança qui fait face à la ville sur l'îlot du même nom.

Rabil
Située à un peu plus de 5 km de Sal Rei, Rabil est un village de quelques centaines d'habitants qui vivent du commerce et d'une faible production de poteries et d'autres objets en céramique.

Povoação Velha
Petit village tranquille qui fût à l'origine du peuplement de Boavista.

 

(Source www.capdiscovery.com) 

 
(Photos Alain Monteiro)
Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
21 juin 2006 3 21 /06 /juin /2006 22:53

Quelques vues de mindelo par satellite.

Cabnave au nord de la plage de Laginha.

Laginha et une partie du port

une partie de la baie de Mindelo

La baie de Mindelo et le centre ville

 

Ribeira de juliao il y a 3 ans.

Et un petit zoom sur ma zone ou on reconnait l'école en tuiles oranges.

Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 10:44
Une vue panoramique de Ribeira de julião.
 
Pour la voir en taille réélle cliquez sur elle, et surtout ne pas oublier de déplacer l'ascenceur de la gauche vers la doite pour la voir en entier.
 
 
 
 
 
Zoom
sur  la vue du
chantier du panorama.
le chantier est là
|
|
V
 
Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 22:10

Histoire et Géographie

L’île de SANTO ANTAO avec ses 779 Km2 de superficie est la deuxième île de l’archipel. D’origine volcanique, c’est une île à très fort relief composée de vallées profondes et de sommets escarpés. Cette île se caractérise par deux versants de climats radicalement opposés. Le Sud est sec et aride tandis que le Nord est humide et composé de plantes et d’arbres en tout genres. L’île de Santo Antão a été découverte le 17 janvier 1462. Toutefois, son peuplement s’est effectué à partir de 1548.

Au début du XlX ème siècle, un grand chantier qui a duré près de 30 ans a permit la liaison par la route des deux villes importantes  : Ribeira Grande et Porto Novo. Cette route qui a coûté la vie à de nombreux travailleurs tant le relief était hostile, a donné la possibilité aux agriculteurs du versant Nord d’exporter leur production par le biais du port de Porto Novo, vers l’île voisine São Vicente et les autres îles de l’archipel.

Porto Novo

Ville portuaire, cette ville est réputée pour son port d’où se font les échanges de marchandises agricoles vers les autres îles et en particulier avec le port de Mindelo, voisin de quelques kilomètres. L’essentiel de l’économie de Santo Antão repose sur sa production agricole, et notamment son " grogue " l’eau de vie favorite des capverdiens et des touristes. C’est dire l’importance du port de Porto Novo dans les échanges de l’île de Santo Antão vers les autres îles de l’archipel.

Ribeira Grande

Ribeira Grande est située sur le versant " vert " de l’île. Coincée entre deux grandes vallées et faisant face à l’océan, cette petite ville est le reflet de la vie locale de Santo Antão. Le Modernisme apparent de cette petite localité cache une réelle authenticité de sa population très attachée à la terre. Autrefois appelée Povoação Velha, Ribeira Grande est la localité principale de Santo Antão.

Vallée de Paul

Comme son nom l’indique, Paul est une vallée luxuriante pourvoyeur de produits agricoles pour les autres îles. C’est aussi le domaine agricole le plus vaste et le plus productif.

On y cultive de la canne à sucre pour la fabrication du fameux "grogue", des plantes et fruits exotiques, mais surtout des légumes en tout genre comme le mais, le manioc, la patate douce, les pois d’angols etc.. Bref de quoi alimenter les étals des marchés de l’archipel tout entier.

Ponta do Sol

Petite localité située tout près de l’aéroport, Ponta do sol se distingue par sa très grande tranquillité et ses maisons de type colonial. C’est aussi le centre administratif de l’île de Santo Antão.

Source "Capdiscovery.com"

 

Une petite escapade à Santo-Antao ma belle Île natale.




Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article
30 mars 2006 4 30 /03 /mars /2006 00:10
Un peu de tourisme pour vous donner un petit aperçu de São-Vicente. ( là où je construis )

Histoire et Géographie
D'origine volcanique, l'île de São Vicente a une forme rectangulaire et elle est plutôt plane. Sa superficie est de 227 Km2. Malgré la forte érosion de cette île, les traces d'un passé volcanique subsistent. Il existe plusieurs cratères maintenant habité comme la baie de Mindelo.

 

 

 

 

L'île a été découverte le 22 janvier 1462, le jour de la Saint Vincent. Elle a été inhabitée jusqu'à la moitié du XIXème siècle. Plusieurs tentatives pour le peuplement ont échouée et c'est seulement après la construction du PORTO GRANDE : port de dépôt construit en 1838 pour approvisionner les navires dans les voies maritimes de l'océan Atlantique, que l'île s'est rapidement développée.

Mindelo
Ville portuaire, Mindelo est la deuxième ville du pays, son développement s'est considérablement accéléré grâce notamment au port (PORTO GRANDE) qui a servi de point d'escale aux bateaux de tout pavillon.

Aujourd'hui, le port est le plus important du pays avec celui de Praia. La ville de Mindelo est sans conteste la ville des fêtes et plaisirs. Son charme fait d'elle une cosmopolite prisée des touristes. Le centre ville est très animé le soir ; les locaux aiment se promener dans le square et bavarder au grès des rencontres.

Dans la journée, n'oubliez pas de faire un tour à Langinha, petite plage de sable fin située à proximité de Mindelo.

Baia das Gatas
Véritable lieu de détente, c'est aussi la plage la plus fréquentée en période estivale. Chaque année à la fin août, on y organise une grande fête de la musique. Des musiciens viennent du monde entier pour jouer durant trois jours consécutifs, des airs de morna, coladeira, funana, zouk, rock etc... Cet endroit offre d'excellentes conditions pour les sports nautiques et le Windsurf en particulier.

São Pedro
Petit village situé à 10 kilomètres environ de Mindelo, celui ci est réputé pour sa plage qui offre des conditions quasi parfaite pour la pratique du Windsurf de vitesse. La force des vents donne à cet endroit un atout certain pour ceux ou celles qui souhaitent améliorer leurs performances.

Monte Verde
Monte Verde est le point culminant de l'île avec 774 m de hauteur, il contraste avec la planéité de l'île et offre par beaux temps une vue imprenable sur Santa Luzia et São Nicolau.

Porto do Calhau
Petit village de pêcheurs situé à l'Est de l'île, il est connu pour son port de pêche. C'est aussi l'endroit privilégié pour passer un après midi à pic niquer et à se baigner dans une eau calme et propre.     
(Source texte et carte www.capdiscovery.com) 

 
Repost 0
Published by Casimir Rocha - dans Découverte
commenter cet article